Peindre un personnage, c’est aussi peindre les différentes facettes de sa personnalité.

Le dialogue est un des moyens les plus directs de faire part des réactions et des attitudes, même les plus agressives de votre protagoniste.

La véhémence est souvent le synonyme d’une confrontation, en tout cas le signe d’une intensité singulière, dans l’expression d’un sentiment ou d’une idée.

Quelles sont les formes de la véhémence ?

Qu’est-ce qu’un personnage véhément ?

Comment exprimer la véhémence de son personnage ?

Les différentes formes de l’expression d’une émotion violente

Les moyens d’expression d’une émotion violente sont de différentes sortes.
Les plus courantes sont :
-Critiquer : reprocher de manière amère, plus ou moins acerbe, dénoncer

  • S’enthousiasmer : manifester de manière virulente un bonheur absolu.
    -Se lamenter se plaindre de manière longue, amère.
    -Déplorer : qui consiste à manifester un sentiment de douleur ou à compatir fortement au désarroi d’autrui.

L’effet maximal de la véhémence : l’insulte

L’insulte est la forme de véhémence qui a l’effet le plus direct.
Elle peut consister soit en une véritable décharge d’émotions de votre personnage ; ou alors elle peut consister en une attaque directe.

Des astuces pour exprimer la véhémence de votre personnage

-Évoquer sans détours l’intensité : Ne pas hésiter à utiliser des mots et qualificatifs qui évoquent directement des réalités intenses, l’intensité d’une action, d’un fait.
-pour exemples : « terrible, excès, absolument »
cela passe aussi par des adverbes qui nuancent l’intensité ou la périodicité d’une situation, d’un fait : jamais, très, toujours…

-Jouer sur les sonorités et le rythme : Cherchez à créer des effets d’échos dans la prise de parole de votre personnage, (utilisation d’interjections, d’anaphores …). Cela peut participer à donner nouvelle dimension particulière, voire solennelle au discours.
-Créer une visualisation de la scène : des figures de style comme les métaphores, les allégories rendent un discours véhément d’autant plus percutant.

Rébecca-May CHALONS MOURIESSE