Rendre un texte expressif grâce à la répétition :

Envie de répéter une information pour rendre un texte ou un dialogue plus expressif sans créer de lourdeurs ?

Quelques alternatives pour ne plus jamais faire de redondances :

I. L’anaphore simple

L’anaphore est la répétition systématique, généralement en début d’une unité de phrase, d’un même mot. Elle produit un effet de martèlement ou d’emphase et peut participer à accentuer la détermination.
Exemple, l’anaphore rhétorique célèbre lors du débat d’entre deux tours, avec le discours de François Hollande :
« moi président …
moi président …
» -François Hollande

II. Redupliquer

Redupliquer c’est répéter le même mot tel quel, tout en créant une unité avec un sens amplifié. La réduplication sert généralement à montrer des émotions fortes comme la terreur ou l’extase d’un protagoniste.
Comme le dirait Claude François : « belle, belle, belle comme le jour »

III. Créer le Parallélisme

Le parallélisme offre plus de variété que les procédés précédents, puisqu’il consiste à répéter non pas des mêmes mots mais la même construction syntaxique.
Exemple « nous chanterons toute la nuit ? jusqu’à l’aube nous célébrerons leurs exploits ?»

IV. Créer une dérivation

La dérivation est une figure où un mot réapparait sous la forme d’un autre mot qui en dérive.
exemple : les chanteurs s’enchantent eux-mêmes

V. Créer une polyptote

Ce nom complexe qui nous vient du latin désigne la figure de style proche de la dérivation : il s’agit simplement de répéter le même mot ou verbe sous des formes différentes :
exemple : « elle veut tout, pourtant ce qu’il faut vouloir posséder c’est la volonté elle-même »

Rébecca May CHALONS MOURIESSE